personne âgée

Les dépenses liées au logement augmentent avec l’âge et les pensions ne les recouvrent plus, car elles ne sont pas suffisantes. Pour améliorer la prise en charge des personnes âgées qui sont en perte d’autonomie, il existe différentes aides financières adaptées selon la situation de la personne. Elles peuvent être soit par allocation versée à la personne, soit par les agences qui fournissent des services d’aide ménagère. Découvrez les détails.

5 mesures à prendre par les proches face à la dépendance des personnes âgées

La dépendance des personnes âgées se définit comme la perte de leur autonomie, elles ne peuvent plus être en mesure d’assurer les fonctions de la vie courante. Cela peut être causé par une maladie quelconque comme la maladie d’Alzheimer, un accident, des troubles psychiques, etc. qui peut conduire à une aide. Cette dernière peut être versée sou forme d’allocations ou de services proposés par les organismes afin de garantir une excellente prise en charge du vieillissement.

Si vous êtes à la recherche d’un spécialiste en transport sanitaire pour le rendez-vous médical de votre proche dépendant, Harfleur Ambulances est disponible pour vous accompagner durant le trajet. Elle est située à Seine-Maritime en Normandie depuis 1984. Elle est au service des particuliers, des hôpitaux, des cliniques et des EPHAD. Ses chauffeurs connaissent parfaitement la région du Havre et peuvent intervenir rapidement dès votre appel.

Cette entreprise est un expert en VSL et en ambulance au Havre. Elle dispose d’une flotte de véhicules qui sont équipés de matériels nécessaires pour le transport de malades allongés ou assis et de personnes à mobilité réduite. Les véhicules sont confortables et climatisés. Ils sont nettoyés et entretenus régulièrement pour assurer l’hygiène. C’est d’ailleurs une obligation légale de désinfecter et d’entretenir les véhicules de transport de malade. Son personnel qualifié et expérimenté prend également en charge le dossier pour votre complémentaire santé afin de bénéficier d’une aide administrative complète et de remboursement, que ce soit en totalité ou en partie.

La dépendance des personnes âgées augmente de plus en plus aujourd’hui. La perte d’autonomie peut être due à l’âge ou à un handicap. S’occuper d’elles entraîne des coûts importants et même une situation de pertes pour les familles modestes.

La perte d’autonomie d’une personne peut se manifester de différentes manières, comme celle de la vue ou de l’audition, la baisse des activités corporelles, les troubles de la mémoire, les humeurs altérées, le lever du lit qui devient de plus en plus difficile, l’isolement aux autres, etc.

C’est à l’aide d’une grille AGGIR qu’on peut définir le degré de la dépendance, que ce soit psychique ou physique. En tout, il existe six niveaux de dépendance : GIR 6 à GIR 1. La catégorie GIR 1 regroupe les personnes les plus dépendantes (incapacité à faire quelque chose). Par contre, celles de GIR 6 sont les plus autonomes. Avoir un proche en situation de dépendance est très difficile, car la perte d’autonomie coûte très cher. pour minimiser les coûts des familles, certains organismes publics permettent de bénéficier des aides financières mensuelles pour les personnes dans la catégorie GIR 1. En effet, le budget adjugé à la dépendance s’élève chaque année à une trentaine de milliards d’euros dont l’Etat paye une vingtaine de milliards et une dizaine de milliards pour l’hébergement des personnes âgées.

Allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Ces personnes dépendantes bénéficient d’aides financières pour minimiser les dépenses liées aux différents soins médicaux : l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), l’aide sociale à l’hébergement (ASH), l’aide à domicile, etc. Ces bénéficiaires peuvent bénéficier d’un avantage fiscal, d’une réduction d’impôt et d’une surveillance médicale, s’il existe un nouveau risque sur leur santé. Elles peuvent également profiter des aidants et soignants si elles sont consignées au lit.

Allocation de solidarité aux personnes âgées

Il y a aussi l’allocation de solidarité aux personnes âgées qui est versée par la mutualité sociale agricole ou l’assurance retraite ou encore la prévoyance sociale. Cette aide a pour but de couvrir les dépenses non supportées par les aînés dont les revenus sont faibles, pour leurs soins domestiques ou dans les maisons de retraites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bbabddfbbc7e6a2070ccfe742d72e6d1VVVVVV