formation nutritionniste

Les formations paramédicales bénéficient d’un regain d’intérêt depuis quelques années. On compte aujourd’hui près de 800 000 professionnels qui, sur la base de la dizaine de diplômes d’État reconnus, exercent dans le paramédical.

En règle générale, toute personne peut légitimement prétendre à l’obtention d’un diplôme dans ce secteur d’activité. Toutefois, la plupart des formations sont ouvertes aux titulaires du BAC. C’est le cas du bachelor nutrition thérapeutique.

À l’instar d’autres disciplines paramédicales, la formation en nutrition thérapeutique dispensée à Progress Santé dispose de nombreux débouchés. Cependant, si vous envisagez une spécialisation, il existe toujours la possibilité de poursuivre vos études.
Dans ce billet, nous ferons toute la lumière sur les débouchés éventuels après l’obtention de ce diplôme. 

Investir le milieu professionnel

Après un bachelor en nutrition thérapeutique, vous pouvez directement vous lancer dans la vie active. En effet, avec ce diplôme, vous êtes totalement qualifié pour exercer officiellement la profession de diététicien. Ce métier a l’avantage de favoriser une certaine transversalité. Vous pouvez être employé dans différentes régies : notamment une structure de restauration collective, un magasin de diététique, une maison de retraite, une entreprise agro-alimentaire, un institut de recherche en nutrition humaine, etc. 

Dans le domaine sportif, le rôle d’un nutritionniste est reconnu pour accompagner les personnes qui pratiquent un sport à un niveau professionnel. Sa mission s’inscrit dans une dynamique tout à fait positive en lien avec l’alimentation des athlètes et autres sportifs.

métier de diététicien

Par ailleurs, vous pouvez aussi travailler pour votre propre compte. L’exercice de cette activité de façon libérale implique en réalité que le nutritionniste dispose de sa propre clientèle. Aussi, vous pouvez intervenir dans les cas d’hospitalisation à domicile, dans les maisons de retraite, etc.

Toutefois, cela ne remet pas en question le fait que le diététicien collabore avec d’autres professionnels des métiers de la santé. Par conséquent, vous pouvez être appelé à effectuer un certain nombre de prestations soit dans un établissement hospitalier (public ou privé), soit en centre de cure et de convalescence. 

Cependant, après l’obtention d’un bachelor nutrition thérapeutique, vous avez aussi la possibilité de poursuivre une spécialisation au sein d’autres écoles de formation à Paris. En effet, un certain nombre de choix s’offre à vous : formation de courte durée, cycle universitaire, grandes écoles, etc.

Optez pour une formation de courte durée

Après un bachelor en nutrition thérapeutique, vous pouvez effectuer une licence en une année. Il existe dans des écoles de formation à paris, un certain nombre de cursus auxquels vous pouvez accéder comme la licence de gestionnaire d’aménagement et de ressources de l’eau, la licence de biologie cellulaire, la licence de biologie appliquée aux végétaux, la licence en gastronomie et santé, etc.

Par ailleurs, certaines licences dites « professionnelles » peuvent permettre de déboucher sur un Master. Il s’agit des licences : conception et production des aliments, pro-agroalimentaire et alimentation, aliments et santé, qualité et sécurité des aliments, arts et métiers de bouche, industrie des produits laitiers, industrie des céréales, management des produits frais en agro-alimentaire, qualité, sécurité et environnement…

Toutefois, d’autres formations complémentaires en rapport avec la nutrition et l’alimentation sont de plus en plus disponibles. Celles-ci portent entre autres sur le management de la qualité et de la sécurité alimentaire. 

Suivre un cycle universitaire

Le diplôme bachelor nutrition thérapeutique peut aussi vous ouvrir les portes de l’enseignement universitaire. Mais, dans ce cas, la procédure d’équivalence intervient pour permettre à l’administration de vous situer dans un programme donné. Ainsi, la commission d’équivalence chargée de l’étude de votre dossier autorisera votre admission soit en 2ème année de DEUG (Diplôme d’Etudes Universitaires Générales) soit en année de Licence. 

Par ailleurs, d’autres diplômes universitaires (DU ou DIU) de niveau 1er, 2ème et 3ème cycle sont aussi accessibles. Il s’agit de : nutrition et diététique de l’adulte, biologie appliquée, ingénierie en génie de procédés, diététique supérieure, produits et procédés alimentaires, option industrie, éducation de la santé, nutrition appliquée aux activités physiques et sportives, prise en charge du sujet diabétique, etc.

Intégrer les grandes écoles

Avec votre diplôme de diététique, vous pouvez vous orienter vers une école d’ingénieur ou de commerce. Des écoles spécialisées proposent également des formations intéressantes dans la vente et dans le domaine vétérinaire. 

L’entrée dans une école d’ingénieur est généralement possible par le biais d’un concours. Toutefois, les conditions d’accès peuvent varier d’un établissement à l’autre. Vous pouvez ainsi être appelé à fournir des dossiers, passer un entretien ou un test. 

Par ailleurs, la formation dure en moyenne trois ans après les deux années d’études supérieures. Ces écoles délivrent quatre types de diplômes : ingénieur des travaux, ingénieur agronome, ingénieur en agriculture et ingénieur spécialisé.

À l’instar des écoles d’ingénieur, les écoles de commerce ou de gestion sont disposées à accueillir des titulaires d’un bachelor (BTS) ou DUT. Il faudra cependant vous renseigner sur les spécialisations qu’elles proposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0fbfc3d68705532e4db76bab89469a24**************