migraine-ophtalmique-manifestation-des-crises-et-traitement-en-urgence

Des points lumineux, une vision à moitié masquée par une tache noire voire une perte de vue temporaire suivie par des céphalées violentes, des nausées et des vomissements : ce sont les manifestations d’une migraine ophtalmique. Touchant 6% des hommes et trois fois plus les femmes (18%), ce mal qui n’est pas pour autant un trouble oculaire, handicape sérieusement les personnes concernées dans leur quotidien, la douleur pouvant durer entre 4h et plusieurs jours.

Comment se déroulent les crises de migraines ophtalmiques ? À quoi sont-elles liées ? Comment intervenir en cas d’urgence ? Réponses dans cet article.

Comprendre la migraine ophtalmique : manifestations et causes

Les migraines avec aura, ophtalmiques ou rétiniennes se manifestent plus ou moins de la même façon : la vision est soudainement déformée par des lignes, des flash ou des points noirs, accompagnés par des engourdissements dans les membres supérieurs, des difficultés à parler voire une paralysie, de violentes nausées, une fatigue intense puis des céphalées extrêmement douloureuses. Si vous éprouvez plusieurs de ces symptômes, consultez le site www.centreophta.com.

Les sujets reconnaissent avec le temps ce type de douleur dès l’apparition des symptômes : les points blancs ou noirs et les lignes lumineuses sont appelés phosphènes. En ce qui concerne les taches noires qui masquent une partie de la vue, il est question de scotome. Ces troubles de la vue sont en majeure partie causés par la manifestation d’une onde de dépolarisation au niveau du cortex visuel du cerveau. L’hypoglycémie, le stress, l’anxiété, la dépression, les variations hormonales chez la femme favorisent les migraines ophtalmiques, ce qui explique qu’elles soient davantage concernées par ce phénomène. Les céphalées disparaissent d’ailleurs le plus souvent avec la ménopause.

Les facteurs pouvant déclencher les migraines, quant à eux, peuvent être liés à l’environnement : forte chaleur, lumière trop intense, odeurs assez fortes, trop de bruit ou encore certains aliments comme le café, les plats trop gras, etc. Chez la femme, les règles peuvent également s’accompagner de migraines. Le manque de sommeil peut aussi être un élément déclencheur.

manifestation-ophtalmique

Traitement en urgence

Le traitement le plus connu et efficace reste le repos au calme, loin de la lumière et sans bruit. Dans un premier temps, des antalgiques tels que le paracétamol et l’aspirine peuvent être prescrits ou des anti-inflammatoires non stéroïdes ou encore des triptans en cas d’inefficacité des antalgiques.

À long terme, il est cependant recommandé de consulter un centre d’ophtalmologie en urgence en cas de crise, à l’instar du Centre Ophtalmologique Paris 17 – SOS Oeil qui prend en charge toutes les pathologies urgentes (et non urgentes) non vitales concernant les yeux. En plus des traitements classiques tels que les corrections optiques, les lentilles et chirurgies, un service de consultation d’urgence appelé « SOS Oeil » prend en charge toute urgence sans rendez-vous, ophtalmologique uniquement et non vitale (chalazion, décollement de la rétine, migraine ophtalmique, etc.) 7j/7, de 8h à 22h. Ces consultations sont facturées sans dépassement d’honoraires, sauf pour prescription de lunettes en urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85c3f0862278eb3f26b55d6f947f7f61****