pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une infection microbienne, qui survient souvent à la suite d’une infection urinaire (cystite) avec parfois des conséquences graves. Ainsi, pour savoir comment se débarrasser de cette maladie, lisez attentivement cet article !

Dispositions préalables

Lorsque vous êtes atteint d’une pyélonéphrite, consultez immédiatement un médecin qui vous fera passer un certain nombre d’examens. Il s’agit en effet d’un examen cytobactériologique des urines (ECBU), d’une analyse de sang et d’autres examens complémentaires si nécessaire. Conformément aux résultats, le médecin sera amené à vous prescrire un traitement antibiotique qui correspond au niveau d’infection constaté.

Traitement médicinal contre la pyélonéphrite

Pour soigner une infection urinaire de la pyélonéphrite, différents médicaments antibiotiques peuvent être prescrits en fonction du germe identifié comme responsable de la maladie lors des examens. Ceci étant, votre médecin traitant peut vous prescrire des antibiotiques de la famille des céphalosporines et des fluoroquinolones.

Le traitement de la pyélonéphrite va être appliqué au cas par cas, en fonction du profil de la personne malade, ainsi que de la gravité de l’infection.

Pour les cas de pyélonéphrites dont l’origine est bacillaire, un traitement antibiotique est administré par rapport à la bactérie responsable de l’infection, laquelle a été préalablement identifiée à la suite des tests d’urine réalisés. Généralement, la période de traitement demande une hospitalisation de 5 jours afin d’évaluer les potentiels impacts du microbe aussi bien sur la vessie que sur les reins et anticiper avec un posologie adaptée.

Pour une pyélonéphrite simple, vous êtes mis sous antibiotiques pendant 7 à 10 jours pour contrecarrer la maladie et ça marche dans la plupart des cas.

Les cas de pyélonéphrites graves quant à eux demandent un traitement de 15 jours pour guérir l’infection. Mais, si une déformation des reins est détectée par échographie ou scintigraphie, des examens plus poussés sont nécessaires pour éviter que la maladie ne devienne chronique. Pour les patients qui présentent une obstruction au niveau des voies urinaires, une opération est très souvent nécessaire.

Durée du traitement de la pyélonéphrite

Pendant votre traitement, vous serez éventuellement en arrêt maladie durant 7 à 14 jours en fonction des cas. La période de convalescence après un cas de pyélonéphrite dépend très souvent de sa gravité. Après une pyélonéphrite, il est évident que vous ressentez une grosse fatigue d’où la nécessité d’avoir un bon repos.

Lorsque le cas de pyélonéphrite détecté est grave, notamment lorsqu’elle est causée par une anomalie des voies urinaires, une hospitalisation est parfois nécessaire. Vous serez donc soumis à un drainage des voies urinaires. Dans ce cas, la convalescence peut être encore plus longue.

Pour finir, il faut noter que l’infection urinaire liée à la pyélonéphrite est généralement causée par le microbe Escherichia Coli. C’est une maladie qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Cette bactérie s’introduit par les voies urinaires et remonte jusqu’au rein pour déclencher les symptômes de l’infection. Il arrive souvent qu’une simple infection urinaire devienne une pyélonéphrite et si la maladie n’est pas traitée à temps, elle peut malheuresement s’aggraver et devenir chronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2fef7d51335a05108edcecdddeea26c8((((((((((((